Vous êtes ici : Accueil > 3 - L’herbier Sauvage > Le plantain lancéolé
Publié : 1er juillet

Le plantain lancéolé

Le plantain lancéolé appartient à la famille des Plantaginacées. Il existe plus de plus de 130 variétés de plantains selon le site Télabotanica, et plus de 200 selon Bernard Bertrand (livre : Eloge du plantain) !
Trois principales espèces en France, Le plantain majeur, le plantain intermédiaire, le petit plantain ou plantain lancéolé. Le premier et le dernier sont des plantes que l’on trouve partout en abondance. Nous prendrons dans cet article le plantain lancéolé comme "modèle" parce que plus adapté à notre salade sauvage, mais les deux autres plantains prennent le plus souvent pour eux ce qui sera dit de leur petit frère. Le plantain lancéolé est une plante vivace sauvage et adventice que l’on rencontre très couramment de l’Europe à l’Asie sur les jardins, zones de friches ou les pâturages. En fait Plantago lanceolata est une plante qui comme sa collègue, Plantago major, adore les zones piétinées par les hommes, les machines ou les animaux. Vous les trouverez donc facilement autour de vous !

Constituants :

• Mucilages (2 à 6%), pectine, Glucosides, de l’aucubine , glucosides (arabinose, galactose et acides uroniques, arabinogalactane anti-inflammatoire), phényléthanoïdes, Flavonoïdes, Allantoïne, Tannins, Acide silicique, Vitamine C, Minéraux (Potassium, Calcium, Magnésium, soufre, zinc, silice, etc), Coumarines, Vitamines du groupe B et vitamine A

Description :

Partout où le sol a été remanié ou martelé par les passages, les plantains sont parmi les plantes qui réapparaissent les premières. Ici une rosette de plantain lancéolé et ci dessous des pieds de grand plantain sur un passage d’animaux.

C’est une plante dont la forme varie beaucoup en fonction de ses conditions de vie ou par diversité génétique. Elle peut mesurer de 10 cm de haut en zone pauvre jusqu’à 60 cm de haut dans une terre riche. Il présente une rosette basale de feuilles lancéolées, terminée par une pointe aiguë. Elles peuvent être glabres ou légèrement feutrées. Leur limbe élancé aux nervures parallèles (5 à 7) le font appeler parfois "oreille de lièvre". Les racines sont en touffes peu développées.

Les hampes florales sortent nombreuses du centre de la rosette et dépassent les feuilles en hauteur. Les tiges étroites sont côtelées la section d’une tige ressemble à une étoile (herbe à cinq côtes). Elles portent chacune un épi. Les fleurs serrées possèdent de longues étamines voyantes. La fécondation se fait grâce aux insectes.

Conditions de développement :

Un superbe pied de plantain lancéolé collé contre un chemin à fort passage. Veuillez noter les feuilles tronquées par une cueillette régulière
qui n’ affaiblit pas le pied.

C’est une plante de pleine lumière et de chaleur. Cependant, elle peut se contenter d’un sol pauvre en nutriment et matières organiques, assez sec et surtout piétiné. C’est pourquoi vous le trouverez sur les lieux de passages réguliers. En pleine terre, il sera sur des prés ou pelouses fauchées ou pâturées, en général dans un sol plutôt argileux et de PH neutre à basique. Toutefois il acceptera des zones beaucoup plus riches et sa taille sera alors facilement multipliée par quatre. Il est très facile à prélever (plante entière) dans la nature pour l’installer sur votre balcon ou dans votre jardin si vous n’en avez pas. Il se sème aussi très facilement après avoir récupéré les graines dans les épis. C’est un formidable plus culinaire dans le jardin ou autour de sa maison, les abeilles, scarabées et bourdons se régalent des fleurs, les chenilles de papillons des feuilles et les oiseaux des graines ... un bon atout pour la biodiversité de votre environnement proche. Il existe des variétés vendues en jardinerie qui peuvent diversifier votre entourage de plantains (plantain corne de cerf ; grand plantain pourpre, etc.)

Utilisation culinaire :

Le plantain est utilisé depuis très longtemps comme plante alimentaire.
Son goût est astringent, légèrement amer, un peu mucilagineux, mais le plus étonnant est le goût de champignon, très net sur les jeunes épis floraux qui sont un délice. Ses jeunes feuilles et jeunes épis floraux relèvent le goût de la salade. En ne cueillant chaque jour que quelques feuilles (voir des demi feuilles pour ne prendre que le plus tendre) sur un pied la plante se régénère facilement et vous accompagnera sur plusieurs mois. Les feuilles peuvent aussi faire du pesto, se glisser dans l’omelette, faire un succédané d’épinards ou encore avec d’autres plantes et légumes faire une soupe savoureuse. Les fleurs non écloses peuvent être préparées comme des câpres. Les graines servent de condiment. Le grand plantain a les mêmes usages mais sa feuille en croissance devient très vite fibreuse et sera plus difficile en cru.

Pesto de Plantain :

• Faites blanchir des feuilles (100 gr) de plantain lancéolé (ou plantain majeur) avec éventuellement des boutons floraux.
• Dans un pot à "mixer" ou dans un mortier, mélangez avec de l’huile d’olive (ou autre huile ... (50 ml)
• Avec de la moutarde (deux cuillères à soupe rase)
• Et des noix de cajou ou des graines de tournesol (100 gr).

Mixer finement le tout. A utiliser comme sauce salade épaisse, comme mélange avec un œuf mimosa, tremper des bâtonnets de crudités, etc ...

Petite assiette montrant - sur un nuage de pesto de plantain (cf recette ci-contre)-ce que l’on cueille pour une salade de plantain dans notre ferme : le haut des feuilles de plantain lancéolé, un jeune bouton floral de ce même plantain avec un peu de sa tige, la petite feuille vert clair en train de pousser au centre de la rosette de feuilles de grand plantain. Douceur et petit goût de champignon au menu.

Utilisation médicinale :

Les feuilles mâchées sont hémostatiques, anti-inflammatoires aussi et aident la régénération cellulaire.
On peut donc en faire des cataplasmes sur les piqûres d’insectes (guêpes, araignées par exemple), de plantes (orties), sur les blessures sales y compris avec corps étranger (échardes). Il paraîtrait qu’en attendant les secours après une piqûre de serpent il soit intéressant de les utiliser.

Cette pâte de feuilles mâchées est aussi utilisable in situ dans la bouche pour calmer, gingivites, abcès, aphtes ... (mais aussi une infusion en bain de bouche fréquent).

Pour les problèmes cutanés chroniques, que ce soit un eczéma, de l’acné, un psoriasis ou autre, on préférera une infusion ou un macérât huileux.
Notre plantain, dans ce cadre, s’associe volontiers avec d’autres : souci (Calendula officinalis), matricaire (Matricaria recutita), millepertuis (Hypericum perforatum), consoude (Symphytum officinale), etc.
Les muqueuses respiratoires réagissent très bien au plantain aussi, une infusion miellée calme pharyngites, laryngites, trachéites, les cordes vocales, etc.
Il est recommandé pour les affections pulmonaires avec toux sèche et asthme.
Les muqueuses digestives sont très souvent malmenées par l’alimentation moderne, et par le stress : inflammations, épaississement des muqueuses ou ulcérations.
Les muqueuses digestives (de la bouche à l’anus) irritées et enflammées réagiront à une simple infusion de feuilles de plantain qui dans ce cas se révèle aussi avoir une action antispasmodique, antihistaminique et pas seulement anti-inflammatoire.
C’est une des plantes dont l’infusion peut servir à faire des bains d’œil en particulier lors de conjonctivite allergique.
Le plantain est très riche en minéraux. Il contient en forte quantité : potassium, calcium, magnésium, silice, phosphore, zinc et cuivre. On l’utilisera comme reminéralisant.

Et n’oublions pas, qu’en en mettant tous les jours dans sa salade, on profite de ces éléments en amont de problèmes symptomatiques : les minéraux quotidiens économisent de coûteux compléments alimentaires, les composés antiallergiques et anti-inflammatoires désamorcent quotidiennement les muqueuses des pollutions nombreuses que notre mode de vie y placent ...

En fait, il suffit de parler de plantain mutant rouge pour en trouver un !!!
Conscientes les plantes ?

Symbolique :

Le plantain en résumé glané sur Internet (http://www.la-vie-du-jardin.com/accueil/symb.php) est :

"La recherche du chemin menant à la perfection"

Si le plantain a souvent été associé à la fécondité et à la douceur par ces multiples et tendres épis qui rejaillissent en permanence de la rosette de feuilles il reste que c’est une plante qui symbolise résistance et opiniâtreté !

Plus nos plantes de pieds foulent le sol et le plantain et plus il s’accroche pour refertiliser le chemin piétiné. A la dureté du traitement du sol et du piétinement, il oppose son mucilage, donc douceur et tendreté ! A chaque passage indélicat, il réaffirme doucement et fermement sa présence, plante opiniâtre qui fait à la fois profil bas, se contente de peu s’il y a peu dans le sol, et fermement ne s’en laisse pourtant pas compter, et sait qu’à son heure, si la pression se relâche, elle prendra toute son ampleur ... Elle jouera alors son rôle de pionnier qui fait le lit des autres espèces végétales.
Et chaque fois qu’il se présente sous notre nez de vandale, dans une anfractuosité de goudron, sur un chemin empierré, sur le passage régulier d’un troupeau, le plantain nous réaffirme : "je suis riche et bon pour la santé et la maladie, je m’offre à toi, même si par ton indélicatesse tu me piétines souvent et ne me vois même pas ... Tu peux juste changer ton regard, et me remercier de réparer la terre, prendre ce que je t’offre comme saveur sans en tarir la source, et par ce fait, ton comportement sûrement se modifiera vers le respect de la nature qui te porte et ce jour-là, nous serons tous gagnants !"

En savoir Plus :

- ordre : Lamiales
- famille des Plantaginaceae
- genre : Plantago
- espèce : Plantago lanceolata

Plantain lancéolé,
Herbe aux cinq coutures, oreille de lièvre, etc ...

Liens :

- http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-49948-synthese
- https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/113893
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Plantago_lanceolata
- 132 plantains différents : http://www.tela-botanica.org/page:eflore_bdtfx?referentiel=bdtfx&module=recherche&niveau=2&action=rechercheSimple&submit=Rechercher&type_nom=nom_vernaculaire&nom=plantain&resultat=alphab&rang=*
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Plantago_lanceolata
- http://cuisinesauvage.org/les-plantes/voir/plante-11-stade-0-plantain-lanceole/
- http://www.bulledemanou.com/2015/05/le-plantain-lanceole-une-plante-remarquable.html
- https://www.altheaprovence.com/blog/plantain-plantago-spp/