Vous êtes ici : Accueil > 3 - L’herbier Sauvage > Le Pissenlit
Publié : 16 mai 2015

Le Pissenlit

La plante

Très, très fréquent dans nos contrées, c’est un compagnon de toute l’année quasiment et quasiment partout :

Sa fleur jaune se voit de loin en quantité et son fruit rendu célèbre par monsieur Larousse est inimitable.

De nombreuses recettes avec feuilles et fleurs ont été imaginées.

- http://recettes.de/pissenlit
On peut le fêter dignement.
- http://www.confreriedupissenlit.fr

Côté médicinal

Comme pour la plupart des plantes dites médicinales, elle est d’abord fraicheur et nutrition :
- http://projetenvie.com/le-pissenlit...

Notes du cuistot :

- Le nom de pissenlit ou dent de lion regroupe en fait plusieurs espèces, il s’agit de repérer celles qui ont les feuilles tendres et non velues, plus ou moins grandes selon la richesse du sol dessous et de ne pas prendre des espèces qui ressemblent mais n’ont aucun intérêt ou bien suspectées de donner le harper au cheval par exemple (Hypochoeris radicata, peu de confusion possible).
- Cueillir les plus tendres encore vert clair, facile au printemps, mais aussi lors de repousse après coupe ou après pluie dans l’été.
- En telle quantité, qu’elle peut faire le volume de la salade.
- Un gout assez neutre par rapport à d’autres plantes.
- Ne pas la cueillir dans les prés à moutons (risque de douve), ni dans les endroits trop humides ou de ruissellement.
- ne cueillir que la partie haute de la feuille, la côte est plus amère...

Bibliographie :

http://www.terran.fr/plantes-sauvages/12-le-pissenlit-l-or-du-pr-vol3.html

Voir en ligne : Le pissenlit de wikipedia